Transport par câble : déclaration d'intention

Le territoire nord-ouest de la métropole grenobloise est bordé des massifs montagneux de la Chartreuse à l’Est, et du Vercors à l’Ouest. Il est caractérisé par la présence de fortes discontinuités et coupures naturelles et urbaines en fond de vallée : une voie ferrée, la RN481, la rivière Isère, des infrastructures sensibles importantes, l'autoroute A48/A480, la rivière Drac, et des lignes haute et très haute tension. Ces coupures contraignent fortement l’offre de mobilité.

Au vu des enjeux actuels sur le territoire, deux objectifs forts ont émergé :

  • Améliorer la desserte des polarités actuelles et futures du secteur nord-ouest en facilitant l’accessibilité de ces polarités en transports collectifs et en permettant de franchir les obstacles grâce à une liaison rapide et fiable.
  • Mailler le réseau de transports collectifs pour le rendre plus attractif que l’usage de la voiture individuelle en reliant les lignes de tramway structurantes et en offrant des points d’échanges supplémentaires entre les différents modes de déplacement.

Face aux contraintes géographiques présentes sur un secteur à la socio-économie dynamique, il s’agit globalement de développer un mode de transport respectueux de l’environnement, intégré au réseau de transport en commun de l’aire grenobloise, et permettant de répondre à ces objectifs.

C'est ainsi que le projet de transport par câble a vu le jour.

Conformément aux articles L121-18 et R121-25 du code de l’environnement, vous pouvez consulter la déclaration d’intention du SMMAG relative au projet Liaison par câble entre Fontaine et Saint-Martin-le-Vinoux, permettant l’exercice du droit d’initiative (L.121-19).